Avis


Christian

26 Jul 2019


très satisfaits

Bonjour Catharina, Je me fais l’écho des réaction des 15 personnes de mon groupe: tous étaient très satisfaits de leur séjour en Grèce,ils ont beaucoup appréciés le programme et l’organisations des visites des sites archéologiques. Votre disponibilité ,votre sens de l’organisation,votre connaissance de la ville, mais aussi votre personnalité attachante, enthousiaste chaleureuse ont largement contribué à la réussite de notre visite découverte d’Athènes. Je suis rentré en France avec le désir de retourner en Grèce et je suis prés à recommander vos services à toute personne qui souhaite visiter la ville en petite groupe. J’aurai grand plaisir à vous rencontre à nouveau soit à Athènes, soit si vous veniez en visite dans l”Est de la France.

Emmanuel

10 Jul 2019


superbe journée

Salut Katerina, Un grand merci de la part de toute la famille pour cette supere journée;) C était une chance pour nous de passer ce moment avec toi et ton amour d’Athenes. Merci pour le cadeau

Judy et beatrice

01 Jul 2019


Cultivée et si passionnée

Katerina est une guide hors norme. Particulièrement cultivée et si passionnée. Nous avons adoré la journee passée avec elle hors des sentiers battus. Avons eu l’impression de passer la journée avec une personne de la famille. Une seule envie, revenir à Athènes pour passer plus de temps avec elle. Merci katerina.

Patrick & Sonia

08 Jun 2019


Un grand merci

Un superbe petit tour dans le vieux Athènes avec Katherina qui nous a livrée tous ses secrets et nous a fait découvrir des petits recoins admirables et originaux.

Pascal.

16 May 2019


Une mine d'or culturelle

Catherine parle d’or. L’histoire n’est plus. On vit avec elle le passé au présent et le présent au passé : des heures anciennes au siècle de Périclès, puis des passages des romains aux ambitions d’Hadrien, des siècles où Athènes s’endort à ceux où elle se rebiffe, des années où on l’humilie à celles où elle se reconstruit. On suit Catherine en pleine confiance dans les ruelles qui remontent vers les murailles : en pénétrant les jardins secrets et les maisons modestes des bâtisseurs du quartier de Plaka ; en apostrophant les moines souriants d’un minuscule couvent caché sous les figuiers ; en débusquant au coin des rues et au pied des murs fresques et pierres oubliées de la grande histoire ; en distinguant les musiques grecques les unes des autres. On en oublie la grande ville blanche qui s’étire à nos pieds jusqu’à la mer. Le charme que Catherine veut et arrive à nous faire partager, c’est le charme de l’inattendu, du paradoxal. Quelque chose de différent du codé et de l’organisé. Quelque chose qui a la logique de l’illogique : celle d’une démocratie qui se construit en 1830 par exemple en demandant un roi pour la mettre en œuvre, celle de répondre à l’urgence en optant pour le temps long, celle de dire oui en affichant un geste de dénégation, celle de donner à un chocolat le nom d’un tyran :Leonidas

Afficher plus d'avis